Léo Lagrange Petite Enfance

La fédération Léo Lagrange

La fédération Léo Lagrange est une association laïque, d’éducation populaire, reconnue d’utilité publique.

Elle a été créée en 1950, en hommage à Léo Lagrange, sous-secrétaire d’état aux sports et à l’organisation des loisirs.

La Fédération Léo Lagrange intervient dans les champs de la petite enfance, de l’animation et de la formation professionnelle et accompagne les acteurs publics dans la mise en œuvre de politiques éducatives, socioculturelles et d’insertion. A travers les compétences de ses 5 500 salariés, elle a ainsi l’ambition de donner à tous les moyens de s’épanouir tout au long de la vie.

L’éducation populaire, un engagement.

Pour la Fédération Léo Lagrange, l’éducation populaire est un engagement qui implique de :
donner les moyens à tous, tout au long de la vie, de s’épanouir et de vivre pleinement sa citoyenneté,
disposer des moyens de se former tout au long de la vie,
agir, en complément de l’école et de la famille, pour favoriser l’égalité des chances,
proposer aux publics de tous âges des activités et des loisirs de qualité,
favoriser l’échange culturel et la mixité sociale,
être l’ambassadrice de la jeunesse en offrant aux jeunes un espace d’expression citoyenne.

les grands principes de notre projet éducatif

L’enfant est au cœur de notre projet éducatif. Notre souci premier est de mettre en œuvre dans nos structures d’accueil l’ensemble des facteurs indispensables à son bien-être et à son développement.

La bienveillance

C’est la disposition affective d’une volonté qui vise le lien et le bonheur de manière désintéressée et compréhensive.
L’enfant crée son patrimoine affectif dès la naissance. En tant que professionnels de la petite enfance, nous y contribuons. Nous sommes donc être attentifs à chaque geste, chaque parole, chaque comportement. L’éducation bienveillante aide à la construction d’un adulte épanoui.

 En étroite collaboration avec les parents, nos structures permettent un apprentissage de l’autonomie et favorisent la socialisation du jeune enfant. Au travers d’une observation attentionnée de l’enfant, l’instauration de limites et de règles, l’élaboration de réponses adaptées, la préoccupation d’une prise en charge individuelle au sein d’un collectif, nos professionnels qualifiés, relais de nos valeurs, sont garants de la qualité offerte aux familles.

 Un lieu de découverte et d’éveil et de rencontres : entre enfants, entre parents, entre parents et professionnels, entre enfants et professionnels.

le vivre ensemble, début de socialisation

Être accueilli dès tout petit dans un espace collectif, c’est avoir le droit de construire sa relation aux autres. Cette éducation à la socialisation est au cœur de notre projet.
C’est apprendre à gérer la séparation, se confronter aux autres, , expérimenter le partage, la relation aux autres et les différences dans toutes leurs dimensions.

 Un accueil de l’enfant au quotidien en fonction des demandes et des besoins des parents.

la place du jeu

Quoi de mieux que les multiples possibilités offertes par le jeu afin d’agir concrètement pour favoriser l’éveil psychomoteur, l’expression verbale, la socialisation, l’autonomie, l’imaginaire et surtout le plaisir. En ce sens, nous favorisons à la crèche le vivre ensemble, entre adultes et enfants. Fort de nos valeurs et compétences nous accueillons chacun dans sa singularité, en fonction de son histoire et ses besoins.

L’approche Léo , 3 courants pédagogiques principaux

Nos équipes puisent leur référence dans

Les enseignements de la méthode Pickler-Loczy, théorisant en quelque sorte l’accompagnement d’un développement programmé au fur et à mesure de la maturité de l’enfant.

La quête progressive de l’autonomie du jeune enfant passe par un accompagnement actif du développement psychomoteur. Il faut du temps pour se sentir sécurisé, se construire pour expérimenter le mouvement. Nous laissons les enfants faire par eux même et aménageons les espaces pour favoriser le développement de tous .

L’approche de Marshall B. Rosenberg plaçant la bienveillance au centre de la communication non violente.

L’utilisation de la communication consciente bienveillante est une technique efficace pour transformer les conflits en dialogues et exprimer des messages difficiles. Nous privilégions ainsi la description des faits qui est objective, observable et vérifiable à l’interprétation et à la supposition qui restent souvent vaques et approximatives. Au quotidien nous adoptons un langage POSITIF clair, basé sur le respect des besoins de chacun. Nous veillons à employer dans toute situation de communication le « JE » et à encourager la verbalisation des sentiments.

L’approche de Maria Montessori, encourageant chaque enfant à réaliser ses propres expériences

Le principe de la pédagogie Montessori, « apprends-moi à faire seul », décrit très bien notre rôle. Nous soutenons l’enfant dans son développement personnel et créons les conditions permettant à l’enfant d’avancer dans son processus de développement. Nous accompagnons l’enfant d’une manière adaptée à son étape de développement, avec confiance et respect : la personnalité de l’enfant peut se développer et mûrir.

Nous croyons aux compétences de chaque enfant, qui peut faire les choses seul et de manière indépendante. L’enfant apprend en observant et en imitant ce qui l’entoure. L’adulte a donc une fonction d’exemple pour l’enfant qui adopte son comportement et ses valeurs

Les différents type d’accueil

Besoin de garde pour concilier vie familiale et professionnelle, pour la socialisation, pour l’offre de répit, les places dans nos structures ne sont pas réservées aux seules familles dont les parents travaillent. C’est le principe des Multi Accueils.

Des places sont disponibles en journée, en demi-journée, avec ou sans repas, pour répondre aux besoins de l’enfant : vivre les premières expériences de séparation, découvrir d’autres lieux, rencontrer d’autres personnes, varier les propositions de jeu, faire des sorties …Et pour répondre aux besoins des parents : avoir du temps pour soi, participer à des activités, se reposer.

Nous proposons 3 types d’accueils.

L’ACCUEIL REGULIER : Il répond à un besoin d’accueil récurrent correspondant à un rythme et une durée prévisibles.
L’ACCUEIL OCCASIONNEL : correspond à un rythme et une durée qui ne peuvent se définir à l’avance.
L’ACCUEIL D’URGENCE : l’urgence peut concerner : les parents en situation de recherche d’emploi ou d’insertion professionnelle et dont l’absence de mode de garde pourrait entraîner un renoncement à un stage ou un emploi ; des situations familiales difficiles exceptionnelles pour des raisons de santé, d’accouchement, de séparation imposant le besoin d’un relais pour la garde de l’enfant ; l’indisponibilité non prévue du mode de garde habituel de la famille ; les demandes des partenaires sociaux (PMI, Conseil Départemental…).

Le caractère de la situation d’urgence sera évalué par la direction. Ce type d’accueil sera de courte durée. Nous accompagnerons la famille, en lien avec le Relais Petite Enfance , dans la recherche d’un mode de garde, si l’accueil au sein de l’EAJE ne peut être pérennisé.

Pour tous les types d’accueil, chaque structure fournit les repas et les couches.

La période de familiarisation

L’arrivée à la crèche est un moment d’une grande intensité pour l’enfant et ses parents.

Une fois l’inscription finalisée, une période de familiarisation est prévue en accord avec les parents, sauf pour les accueils d’urgence. Cette période de familiarisation est souhaitable afin qu’enfants, parents et équipe professionnelle se connaissent mieux et créent des relations de confiance.

Nous proposons aux familles une séparation progressive, adaptée aux besoins et réactions de l’enfant, ainsi qu’à celles des parents

Les parents sont présents les 1ers jours avec votre enfant à la crèche, puis progressivement l’enfant reste sans eux.

Une à deux semaines de familiarisation sont en général préconisées, la durée étant variable suivant les besoins de l’enfant mais aussi des parents.

Les principaux partenaires

• La Communauté de Communes du Pays Chatillonnais (CCPC) désireuse de proposer un service de garde de jeunes enfants sur son territoire . Elle a confié à Léo Lagrange la gestion et l’exploitation des 4 structures du Pays Chatillonais pour une durée de 5 ans , de 2018 à 2023.
• Le service de Protection Maternelle et Infantile (PMI) : autorisation de fonctionnement de l’établissement et suivi.
• La CAF , au travers de la Prestation de Service Unique